CONCLUSION

 

           Les trois films de Chaplin que nous avons choisi d'étudier sont sans doute les plus marquants de la carrière de Charlie Chaplin. On peut dire que Chaplin était un cinéaste engagé dénonçant les injustices pesantes sur l'Amérique de l'entre deux guerres. Chacun de ses films évoque un ou plusieurs problèmes importants régnant dans la société. Chaplin s'engage personnellement à les dénoncer et à faire prendre conscience au public de la gravité des faits. Il a su réellement s'investir dans la réalisation de ses films et a consacré sa vie à son œuvre. Tout cela a eu un impact considérable sur sa vie privée : il a été obligé de fuir l'Amérique. Victime du Maccarthisme (son nom figure sur la « liste noire »), il est harcelé par le FBI en raison de ses prétendues opinions de gauche qu'il a pourtant toujours niées, se présentant comme un « citoyen du monde ». Pour cette raison, il se voit refuser le visa de retour lors de son séjour en Europe pour la présentation de son film. Il renonce alors à sa résidence aux États-Unis et s'installe avec sa famille en Suisse jusqu’à la fin de ses jours. Cependant, il a su prendre les précautions utiles ne participant pas à sa destitution.

Lorsque l'on observe ses films dans l'ordre chronologique de leur apparition, nous pouvons constater une évolution du cinéma. En effet, il débute d'abord sa carrière à l'aide de films muets, le cinéma parlant n'étant pas encore d'actualité. Par la suite, il s'est adapté au développement du cinéma, appliquant de nouvelles techniques. On peut alors distinguer ses films muets puis sonores et enfin parlants.

Chaplin a réussi à intégrer différents registres de langue dans ses nombreux films. Les registres principaux que l'on rencontre fréquemment sont le registre satirique et évidemment, comique. Le registre satirique consiste à critiquer des évènements, des individus, des groupes, que l'on tourne en ridicule. La satire chercher à emporter l'adhésion du lecteur en le faisant rire ou sourire. Ce registre est donc lié à celui du comique. Celui-ci vise à faire rire et repose sur des situations, des caractéristiques, des jeux de mots inattendus qui créent un effet de rupture. Grâce à ses deux principaux registres, Chaplin peut donc critiquer chaque problèmes aisément : Dans le « Kid» il tourne en dérision la misère, dans les « Temps modernes » il s'en prend aux méthodes de travail de l'époque, au patronat,...et pour finir dans le « Dictateur » il ridiculise le Furhër allemand « Hitler » . De plus, il arrive à mêler presque la totalité des registres littéraires les plus connus, au sein de ses œuvres. Par exemple, pour retranscrire la réalité dans ses films, il utilise le registre réaliste. Pour susciter la compassion du spectateur ainsi qu'un sentiment de pitié, ce sont les registres pathétique et tragique qui interviennent. Enfin, nous pouvons noter la présence des registres lyrique et fantastique pour finaliser ses idées et les exprimer.

Avec le « Kid », les « Temps modernes » et le « Dictateur » Chaplin constitue une trilogie significative sur l'histoire de notre monde. C'est un authentique artiste de son siècle.

          Aujourd’hui même si certains cinéastes ont tentés d’utiliser les mêmes armes du cinéma que celles de Chaplin, il reste toutefois le mythe le plus engagé de l’histoire.


 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×